A la découverte d’un quartier non raciste mais où les noirs ne sont pas la bienvenue

0

Dans le quartier Boukhalef de Tanger, les habitants ne veulent absolument pas de noirs à leurs côtés. Mais le grand paradoxe ici est qu’ils refusent qu’on les traite de raciste. Cette situation fait suite à un profond malaise qui se ressent au Maroc depuis quelques mois après que le pays ne soit plus considéré comme un endroit de transit pour les Africains et subsahariens qui se déplacent vers l’Europe. En effet, il est plutôt constaté que le Maroc est devenu un pays d’accueil, car face aux difficultés de pénétrer en Europe, les candidats à l’immigration préfèrent y rester. Et donc dans le quartier Boukhalef, les habitants refusent d’accueillir ces personnes, estimant que cela pourrait encourager les autres à suivre leur exemple.
africains noirs au maroc Le départ massif d’Africains vers l’Europe est une réalité et le Maroc est très souvent visé comme zone de transit. Mais finalement, un bon nombre d’immigrés font le choix de rester dans le pays, surtout en estimant qu’ils pourraient trouver des conditions de vie plus intéressantes que celles de leur pays d’origine.
Il faut relever que dans la plupart des cas, les immigrés ne renoncent plus à pénétrer en Europe. Ils préfèrent rester au Maroc pendant un certain temps, ils y travaillent, gagnent de l’argent et tentent une nouvelle fois de foncer vers l’Europe. Mais ceux-ci ne pourront pas compter sur le quartier Boukhalef de Tanger pour les accueillir, car leur présence là-bas est vue d’un très mauvais œil.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here