Ahmed El fehdi : Après la libéralisation des produits pétroliers, une petite baisse du prix du fuel

0

Le prix de certains produits pétroliers ont accusé une baisse la semaine dernière. En effet, le prix du fuel industriel a connu un recul de 85 dirhams la tonne. Ce qui aura comme effet de soulager un peu les industriels qui revendiquent toujours le renchérissement des coûts de production et ce depuis l’abandon du système de compensation. M. Ahmed EL FEHDI, un chef de plusieurs entreprises industrielles a tiré la sonnette d’alarme en raison de l’augmentation de 56% du prix du fioul depuis le mois de juin 2012.

Il convient de signaler que tout au long de la période 2008 à 2012, la consommation du fuel a connu une grande baisse en passant de 1,5 million de tonnes à 978.280 tonnes. Cette chute était accompagnée d’une augmentation des subventions tributaire essentiellement de la hausse des cours à l’échelle internationale.
Quant au prix de l’essence, il a accusé une baisse de 19 centimes par litre. Il convient de signaler que le prix de ce produit pétrolier ne représente que 5,3% de la consommation des produits pétroliers et a connu une augmentation de 0,20 centime par litre durant quinze jours à partir du 1er mai.
En effet, ces changements se lient essentiellement au cours du baril qui dépend incessamment des tensions géopolitiques entre les différents pays du monde. Il est à retenir que la croissance de la demande mondiale n’augmente pas de la même intensité malgré l’accroissement de la production des pays hors l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole « OPEP ».
Rappelons que la libéralisation des matières premières pétrolières et particulièrement celle du fuel et de l’essence et dans un échelon moins important celle du gasoil qui a connu une décompensation graduelle, permettrait au gouvernement d’alléger le déficit budgétaire. Tenant compte des éventuelles répercussions de cette libéralisation sur l’industrie, le gouvernement s’est engagé à soutenir les activités qui se portent mal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here