Doublage par contre-cloisons pour une résistance thermique des murs

0

Afin d’améliorer une bonne résistance thermique de n’importe quel édifice, il est mieux de doubler les murs avec des barrières contenant une matière isolante contre les vents froids pour un mur dont la surface est imprécise.

Malgré que la cloison bâtie exige un travail énorme de maçonnerie, mais elle nous accorde une résistance satisfaisante surtout s’elle supporte certaines appareils lourds comme le chauffe-eau et les meubles suspendus.

Les contre-cloisons de doublage isolantes fabriquées en carreaux de plâtre, de béton cellulaire ou en briques plâtrières ont une technique de pose spéciale qui doit respecter certaines normes :

  • La mise en place doit être faite sur une semelle souple, celle-ci est aménagée d’une planche en bois ;
  • Si sa longueur dépasse 280 cm, assurez le maintien de la cloison par des tendeurs et achevés par des passages d’écart ;
  • Travaillez avec une colle spéciale au assemblage des panneaux de plâtre ou de béton cellulaire ;
  • Si vous travaillez sur les cloisons de doublage des murs d’une cave ou d’un sous-sol, vous devez utiliser un mortier de ciment bâtard mais pour les briques de plâtre, un béton de chaux est apprécié ou un plâtre gros perdu rétréci.

L’installation des contre-cloisons en carreaux de plâtre ou en terre cuite est toujours effectuée avec articulations brisées.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here