Academie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile

16

L’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile est un établissement de l’enseignement supérieur, sise à Nouasser Casablanca.
Elle a pour objectif de former des ingénieurs d’Etat en:

  • Contrôle de Navigation Aérienne (ICNA);
  • Electronique Aéronautique (IAE);
  • Ingénierie de l’aviation Civile.

La formation s’effectue sur 5ans sanctionnés par un diplôme d’ingénieur d’Etat.

L’admission en première année se fait par voie de concours ouvert aux:

  • Titulaires d’un diplôme de Licence (test psychologique et visite médicale obligatoire);
  • Issus des classes préparatoires admis au concours national commun

Tel. 022 53 96 19 Fax: 022 53 97 79

Email: academy@menara.ma  http://www.onda.ma

16 COMMENTS

  1. bonjour
    mon fils n’a pas encore obtenu sa licence en informatique alors que pour le concours de l’académie de l’aviation civile mohamed6 , on exige une licence avant le 30 juillet. Est-il possible monsieur qu’il envoie sa demande sans la licence , puis joindre ce diplôme après au plus tard avant le 15 juillet. Il lui restera deux matière pour le rattrappage.
    je vous remercie

  2. quel est le délai et quels sont les documents à fournir pour s’inscrire. Merci pour votre réponse

  3. lematin.ma > nation

    Académie Mohammed VI de l’aviation civile
    Les diplômes se font attendre
    Les quatre promotions de l’Académie n’ont pas encore reçu leurs diplômes. Les raisons de ce retard demeurent obscures.
    Publié le : 17.08.2010 | 18h07

    Les lauréats de l’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile ne savent pas à quel saint se vouer. Aucun diplôme n’a été délivré par cet établissement d’enseignement supérieur inauguré en 2000. Pour cause, le décret portant création de l’Académie n’est pas encore publié au bulletin officiel.

    Aucun argument valable ne vient justifier ce retard qui met en péril la carrière de plus de 200 étudiants appartenant aux quatre premières promotions. Après 3 ans d’études laborieuses, ceux-ci se trouvent quasiment réduits au chômage, n’ayant que des attestations de réussite pour unique certificat d’études à l’AIMAC. Aujourd’hui, il semble que ce statu quo n’est plus tenable. Après une réunion sans résultat tenue avec le Président de l’Académie qui est en même temps Directeur Général de l’Office National des Aéroports (ONDA), les lauréats lésés ont choisi de hausser le ton.

    Ils ont adressé, en mai dernier, une demande de régularisation de leur situation aux organismes de tutelle, à savoir le ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique, le ministère de l’Equipement et du Transport, le ministère de la Modernisation des Secteurs Publics et l’Office National des Aéroports.
    «Les trois premières promotions de l’Académie qui ont achevé leurs études n’ont pas encore reçu leurs diplômes.

    Ainsi, face aux opportunités d’embauche étatiques, nous sommes incapables de présenter des documents officiels prouvant que les lauréats de l’AIMAC sont certifiés ingénieurs d’Etat en échelle onze », déplorent les lauréats dans leur lettre. Malheureusement, leur demande est restée sans écho. Ayant frappé à toutes les portes sans issue, certains d’entre eux ont fini par accepter cet état de fait et se sont débrouillés tant bien que mal pour trouver un emploi dans le secteur privé.

    Celui-ci est le seul à accepter de les embaucher sur présentation d’une attestation de réussite, d’après un ancien lauréat de l’Académie qui a requis l’anonymat. « L’autre option qui existe, c’est de se faire recruter par l’Office National des Aéroports. A titre d’exemple, l’Office a embauché l’ensemble des étudiants des deux premières promotions et 13 sur 50 lauréats de ma promotion 2006-2009.
    Les autres ont été soit recrutés par le privé, soit restés en chômage. Il y en a même qui ont eu des offres d’emploi décentes au secteur public, mais n’ont pu y accéder faute de diplômes», explique cet ancien lauréat qui déclare ignorer complètement les raisons du retard pris dans la délivrance des diplômes aux quatre promotions précédentes. Aucune clarification n’est également fournie par le Département de l’Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique contacté par Le Matin. L’omerta totale règne sur cette affaire qui n’a fait surface que dernièrement, bien qu’elle remonte à 2005, date de sortie de la première promotion de l’Académie. D’où une question : pourquoi les étudiants ont-ils attendu tant d’années pour réclamer leurs droits légitimes? «Nous étions complètement pris par nos études », répond l’ancien lauréat de l’Académie. «De plus, nous avons reçu des informations inexactes concernant les débouchés de l’Académie.

    Par conséquent, notre premier objectif était de réussir dans nos études, et on se souciait très peu du reste. Ce n’est qu’après la fin des études, lorsque le besoin de diplômes fut pressant pour rejoindre la fonction publique, que nous avons commencé notre bataille pour faire valoir nos droits », poursuit-il. Une bataille contre qui, contre quoi, personne ne parvient à voir clair dans cet imbroglio.
    Le problème de diplômes est d’autant plus absurde que l’AIMAC a été placée sous l’égide d’un organisme étatique (ONDA) et qu’elle offre une formation de pointe très sollicitée dans le domaine de l’aéronautique. Plus encore, elle est partenaire de l’initiative de formation de 10.000 ingénieurs par an d’ici à 2010. Ce qui revient à dire que l’état actuel des choses ne rend service à personne. A la prochaine rentrée universitaire, la cinquième promotion sera reçue, alors que le problème n’est toujours pas résolu. Son avenir est placé entre parenthèses en l’absence d’aucun dénouement concernant l’affaire des diplômes.

    Formation de qualité
    L’Académie Internationale Mohammed VI de l’Aviation Civile est un établissement d’enseignement supérieur spécialisé dans les domaines de l’aviation civile et de l’exploitation aéroportuaire, inaugurée le 26 octobre 2000 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Elle est accessible aux élèves issus du Concours National Commun de classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs. Les études, d’une durée de 3 ans s’y organisent autour de trois options : ingénieurs de l’aviation civile, contrôleurs de la navigation aérienne et électroniciens de la sécurité aérienne. Par la qualité de sa formation, l’Académie s’est imposée en tant que l’un des établissements d’enseignement supérieur les plus prestigieux au Royaume.
    «La formation qui nous est dispensée est parmi les meilleures, et le matériel avec lequel on travaille est des plus sophistiqués. Il n’y a que la question des diplômes qui pose un problème», reconnaît un ancien lauréat de l’Académie.

    Repères

    Régularisation

    Pour faire valoir leurs droits, les lauréats de l’Académie ont frappé à toutes les portes. Après avoir tenu une réunion avec le Président de l’Académie, ils ont adressé une demande de régularisation de leur situation aux organismes de tutelle.

    Effectif

    L’effectif des étudiants inscrits à l’Académie ne cesse d’augmenter année après année. Il est passé de 30 pour la première promotion à 100 pour la quatrième promotion. Cette augmentation est justifiée par l’implication de l’Académie dans l’initiative de formation de 10.000 ingénieurs par an d’ici à fin 2010.

    Par Meriem Rkiouak | LE MATIN

  4. moi je veux m’inscrir a l’academie j’habite a tanger et mon de telephone est :0539311115

  5. moi je suis un footballeur agé et ma date de naissance est:1998-09-02 et je joue au club servantes a tanger et je joue au poste attaquant et j’espere que vous m’appeller dans ce numero :0539311115 et merci

  6. je veux m’inscrire dans votre ecole svp dite moi comment? je suis actualement étudiante en 3em année licence urbanisme, mais j’ai toujours réver d’étre pilote. j’attends votre réponse merci d’avance.

  7. ibrahimi adnanele 21 mars 2011
    je veux m’inscrire à l’aimac svp dites moicmment faire.
    je suis élève en 2bac pc.

  8. salut je suis Mouad de casa 13 ans je veux inscrire a votre académie j’attends votre réponse à ma boite d’ e-mail et merci

  9. je veux s’inscrire mais je sais pas comment s’il vous plait appelez moi au : 0652020184

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here