FLSH Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Dhar El Mehraz de Fès

0

FLSH Dhar El Mehraz de FèsRattachée antérieurement à la Faculté des lettres de Rabat, la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Dhar El Mahraz située à Fès a été fondée en 1961. Au début, il n’y avait qu’un seul département, qui était celui destiné aux études arabes. C’est en 1973 qu’elle a acquis le statut d’un établissement indépendant, relevant toutefois de la tutelle de l’Université Mohamed V de Rabat. Au moment de la création de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah en 1975 à Fès, elle a constitué avec la Faculté de droit le premier centre de ladite Université. Elle a continué son élargissement jusqu’à être aujourd’hui l’une des Facultés indispensables de toutes celles relatives aux lettres. Sa principale mission est focalisée sur la promotion de la recherche, de la formation et de la diffusion de la culture nationale et internationale. Les formations sont dispensées en diverses langues, dont l’arabe, l’anglais, l’espagnol, le français et l’allemand. La FLSH de Fès abrite également deux lectorats qui sont celui de l’italien et du portugais.

Les formations proposées par la FLSH de Fès

En ayant le baccalauréat, un étudiant peut parfaitement s’inscrire dans cette Faculté. Il aura la possibilité de choisir entre plusieurs formations initiales pour décrocher sa Licence ou son Master :

  • Études Anglaises
  • Études Françaises
  • Études Allemandes
  • Études Hispaniques
  • Tourisme Patrimoine et Communication

 

Dans le cas du Master, ci-après les spécialisations possibles:

  • Applied Language Studies and Research in Higher Education
  • Cultural Studies: Culture and Identity in Morocco
  • Didactique du Français et Inter culturalité
  • Gender Studies
  • Géographie, Environnement et Territoires
  • Littératures, Francophonie et Imaginaire Méditerranéen

Enfin pour les formations doctorales, il aura le choix entre plusieurs spécialités dont le « Langage et formes symboliques : approches et modes de fonctionnement » et bien d’autres encore.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here